Vous êtes ici : Accueil /La commune / Un peu d'histoire

Roquefort dans l'histoire...

Le toponyme Roquefort atteste d'une ancienne vocation militaire. "Roque" signifie point fortifié et ainsi on pourrait traduire Roquefort en français par le "fort fort" ou le château fort.

Le château fut édifié au XIIIème ou au début du XIVème siècle. Cette forteresse a conservé sa tour-salle, l’essentiel de son enceinte et des bâtiments réutilisés à l’époque classique. Il fut en partie démantelé durant la guerre de Cent Ans. Il était en ruines en 1562 lorsque Jeanne d’Albret le donna à la famille DE SECONDAT qui le conserva jusqu’à la fin du XVIIIème siècle. Il fut remanié au XVIème siècle dans le tumulte des guerres de religion.

De l’époque antique demeure la villa gallo-romaine de Sourdignan qui, vraisemblablement était une habitation de grande ampleur, dotée de tout le luxe  et notamment de thermes.

Jadis, Henri IV faisait une halte à Roquefort quand il se rendait au château de Nérac en empruntant la voie romaine.

En 1803, Napoléon décida la construction de la route qui va de la Demi-Lune à Falmont  (actuellement la RD 656) en substitution de la voie romaine.
Jusqu’au XIXème siècle, tous les mardis matin, le marché aux bestiaux se tenait sur la place sous la frondaison des ormeaux. Les arbres ont été décimés par la graphiose et remplacés en 1903 par 86 platanes.

Monument commémorative de Françounette sur le Placié

C’est dans cette petite commune qu’est née la légende de Françounette qui vécut au XVIIème siècle. Le célèbre poète occitan agenais Jasmin écrivit un poème sur cette jeune femme considérée comme une sorcière. C’est une histoire qui mêle forces mystiques et histoire d’amour…..

Roquefort aujourd'hui

Village du Lot-et-Garonne au cœur de l’Aquitaine, situé aux pieds des coteaux du Brulhois, Roquefort fait partie du canton de Laplume. Il garde encore son caractère agricole mais s’est urbanisé rapidement lui donnant une vocation périurbaine. Son site, stratégique de par sa position dominante, devait sans doute faire partie du dispositif de défense de la plaine lot-et-garonnaise et de la ville d’Agen située à 7kms au Nord-Est de la commune.

Les platanes centenaires font du Placié un centre de village inégalé dans le département et un lieu permettant de nombreuses activités : vide-greniers, repas, animations, ….

Son château est édifié sur un promontoire et domine le village ; certaines parties de l’édifice sont classées monument historique depuis le 18 septembre 2001.

L’église Saint Jacques a été déplacée en 1826 et a certainement relayé un petit sanctuaire, siège d’une paroisse secondaire entre Sainte Colombe et Estillac (Sourdignan) ainsi que l’église de Saint Pé de Haut.

L’Espace Arlabosse est un véritable centre d’activités culturelles, artistiques et de loisirs dans un cadre champêtre agréable.

La Ferme Herman BAQUÉ fut la première école en 1881. Ce bâtiment fut baptisé ainsi en hommage à notre maire Herman BAQUÉ (de 1945 à 1965) et à sa famille

Le parc d’attractions Walibi dynamise la commune et ses alentours et fait de Roquefort un pôle prépondérant du tourisme lot-et-garonnais.

Agenda

« Avril - 2018 »
D L M M J V S
01 02 03 04 05 06 07
08 09 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30  

Horaires d'ouverture

Lundi: 9h à 12h - 15h à 17h30

Mardi: 9h à 12h

Mercredi: 9h à 12h - 15h à 17h30

Jeudi: 9h à 12h

Vendredi: 9h à 12h - 15h à 17h30


Armoirie de Roquefort
Mairie de Roquefort, Le Placié Charles de Gaulle 47310 Roquefort - Tél: +33(0)5 53 67 20 98 - Fax: +33(0)5 53 67 89 13